Lecture musicale dessinée avec Jean Harambat, Laurent Rogero et Elisa Vellia le 8 avril.

Ulysse, couverture
Salvete!
Après le très bel entretien que Jean Harambat a bien voulu nous offrir lors de notre journée d’hier, certains d’entre vous l’ont sûrement entendu dire qu’il revenait très bientôt pour une expérience en direct autour de son Ulysse…
Pour rappel, voici le lien vers la présentation de l’éditeur: http://www.actes-sud.fr/catalogue/actes-sud-bd/ulysse-les-chants-du-retour . Livre trouvable dans toutes les librairies correctement pourvues.
​Il sera donc à Bordeaux à l’Inox,​​ ​11-13 rue Fernand Philipart​ , le mercredi 8 avril à 19h, accompagné de Laurent Rogero, comédien et metteur en scène, et d’Elisa Vellia, harpiste, dans le cadre de l’escale du livre.

Voici d’ailleurs la présentation qu’en fait la manifestation sur son site http://escaledulivre.com/index.php/edition-2015/avant-premieres.html :
 » Ulysse, Les chants du retour, Lecture musicale dessinée
19h00 – L’Inox. Avec Jean Harambat, la harpiste Elisa Vellia et le comédien Laurent Rogero.
Ulysse est de retour à Ithaque. Devenu mendiant, il grimpe les collines de son pays natal pour regagner son palais et récupérer sa vie. C’est le point de départ de la bande dessinée de Jean Harambat, qui suit fidèlement les écrits d’Homère, mais s’interrompt par endroits pour laisser la parole à des penseurs ou à des anonymes : le récit devient un éclairage sur la signification universelle de ce retour. Aux côtés d’Ulysse marchent Lawrence d’Arabie, Jacqueline de Romilly, Jean-Paul Kauffmann jusqu’au dévoilement final.
Sur un texte de l’historien Jean-Pierre Vernant, la voix de Laurent Rogero croise le trait précis et poétique de Jean Harambat, portés par les paysages sonores riches et suaves d’Elisa Vellia.Tarif unique 4€
Réservation conseillée : 05 56 10 10 10 // reservation@escaledulivre.com « ​​
Venite!​
Sébastien R.

Réforme et actions militantes.

Comme annoncé lors de notre AG du 25 mars, les choses évoluent au fur et à mesure des jours même si le flou demeure sur de nombreux aspects de la réforme.

Nos collègues de l’ARELACLER ont produit un diaporama très clair que nous jugeons utile de reproduire ici . Réforme 2016 analyse questions arelacler

A l’initiative de l’Arelabor, la Cnarela a lancé une pétition à laquelle de nombreuses associations se joignent. Il est essentiel de la diffuser le plus largement possible, auprès de vos proches, vos connaissances, les parents d’élèves, les élèves actuels ou passés… Le lien vers celle-ci est le suivant: https://secure.avaaz.org/fr/petition/Madame_la_Ministre_Latin_et_grec_ancien_pour_tous_les_eleves_dans_tous_les_etablissements/?mDZAljb

Le texte de cette pétition peut vous être utile, le voici donc, d’abord en français: Pétition de la Cnarela , et ensuite en grec: Μετάφραση CNARELA.

Nous invitons également tout le monde à se manifester auprès des femmes et hommes politiques de tous bords, et en particulier des députés, dont vous pouvez trouver les contacts sur le site de l’assemblée nationale: http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/regions.asp?legislature=14 .

Nous avons pour notre part envoyé une lettre à tous les députés aquitains, ainsi qu’aux membres de la commission des affaires culturelles et de l’éducation. En voici le modèle, que nous avons adapté à chacun: Arelabor lettre type député. N’hésitez pas à vous en inspirer, et à nous faire part des retours reçus.

Lors de notre journée de formation du 25 mars, une journaliste de Sud-Ouest s’est déplacée afin d’entendre nos demandes et d’interviewer quelques collègues. L’article en ligne se trouve ici, nous diffusons sur les réseaux sociaux et sur la liste de diffusion une photo de cet article, avec le généreux accord de son auteur: http://www.sudouest.fr/2015/03/26/mobilises-pour-sauver-le-soldat-latin-1871187-2780.php . N’hésitez pas non plus à nous transmettre témoignages, réactions et articles ou liens internet. La Cnarela relaie sur son site une revue de presse au sujet de la réforme www.cnarela.fr.

SR.

Nouvelles publications pédagogiques

Dans nos pages pédagogie, vous trouverez une séquence autour de Lucien et Pétrone sur le roman antique, trois groupements de textes bilingues (latin-grec, faut-il le préciser?… Nous attendons un peu pour les versions copte-démotique…), consacrés respectivement à l’affaire Catilina, à la première guerre civile, et au Carpe diem. Bonne lecture, bonne utilisation pédagogique.

http://arelabor.com/pedagogie/lucien-et-petrone-morceaux-choisis-pour-une-sequence-sur-le-roman-antique-au-lycee/

http://arelabor.com/pedagogie/groupement-de-textes-bilingue-la-premiere-guerre-civile/

http://arelabor.com/pedagogie/groupement-de-textes-bilingue-laffaire-catilina/

http://arelabor.com/pedagogie/groupement-de-textes-bilingue-carpe-diem/

L’Antiquité au cinéma en 50 titres, liste établie par Claude Aziza.

Le petit mot de présentation de Claude Aziza: : « A  la  demande  générale  et  devant  d’insupportables supplications, voici une liste (pas trop subjective) des 50 meilleurs titres. TOUS disponibles en DVD, sauf une exception (à trouver) qui confirme nécessairement la règle.  »

Merci à l’Arelam pour un harcèlement en règle qui a si bien abouti…

L’ANTIQUITE AU CINEMA en 50 films

Concours de latin 4e Le Calame d’or

Un nouveau concours national se crée, destiné aux élèves de latin des classes de 4E. Les prix seront remis lors du festival européen de latin grec 2015. En voici ci dessous le descriptif par notre collègue organisatrice.

Cordialement SR.

http://www.festival-latin-grec.eu/?lang=fr&keyRubrique=le-calame-dor&PHPSESSID=a76e1c04485410b7219e617f22583b44 

“Iter est, quacunque dat prior vestigium” : Il y a un chemin partout où un autre a laissé des traces.

En hommage au concours du « Plumier d’Or », organisé par la DLF (Défense de la Langue Française), le concours national du Calame d’Or s’adresse aux élèves latinistes de 4ème de tous niveaux, Il a été créé avec le soutien du Festival Européen de Latin-Grec et de l’ARDELAC (Association Régionale de Défenseurs de l’Enseignement des Langues Anciennes de l’Académie de Créteil) par une équipe dynamique de professeurs de lettres classiques, venant de différentes académies. Seule condition pour le faire : s’inscrire à l’association Fortuna Juvat (10 euros à verser par l’établissement), créatrice et organisatrice du Festival Européen Latin Grec.

Voici quelques précisions au sujet de notre concours : il se déroulera du lundi 19 au samedi 24 janvier 2015, dans les établissements inscrits. Le thème de cette année sera « les dieux et les héros ». Les connaissances nécessaires sont celles du programme de la cinquième. Il faudra ajouter la conjugaison du parfait. Les inscriptions se feront jusqu’au 8 janvier 2015. Les sujets seront envoyés par mail le 12 janvier, pour que vous puissiez faire les photocopies nécessaires.

Ce concours, amusant et original, se fait sans l’aide de document. Il comporte deux parties : la première partie, individuelle, repose sur des questions de civilisation à partir d’œuvres d’art, que les professeurs de la classe corrigeront, puis des questions sur un texte en latin, que le jury corrigera ; la deuxième partie est collective : il s’agit de présenter sa classe en latin, en laissant place à l’imagination et à la créativité de chacun : poèmes, chansons, sketchs, éventuellement sur un support multimédia (film de 5 mn maximum) sont attendus. Des prix différents seront attribués à chacune de ces parties. Les élèves présentant une dyslexie auront un sujet plus court, avec une police de caractère adapté. La liste alphabétique des lauréats sera publiée début avril sur le site du festival http://www.festival-latin-grec.eu. Les lauréats et leur professeur recevront également un courrier et/ou courriel. La remise des prix aura lieu, pour ceux qui le peuvent, au Festival Européen de Latin Grec, le 21 mars 2015, à Lyon. Les autres recevront leur prix par la poste. Inscrivez-vous avant le 8 janvier au calamed’or@gmail.com .

Consultation sur le socle commun

Chers collègues,

  Nous sommes conviés à donner notre avis sur le projet de socle commun de connaissance, de compétences et de culture afin de le faire évoluer, directement sur Internet et au sein de nos établissements. Comme vous avez pu le constater, notre singularité de professeur de Lettres Classiques n’est pas respectée dès la page d’entrée de formulaire. Nous nous permettons de vous suggérer de ne pas vous attarder sur ce point qui a déjà été relevé par la Cnarela et par différents syndicats. En effet, c’est le projet dans son ensemble qui nous semble oublier tout l’intérêt des langues anciennes dans l’acquisition du socle commun.

   Il n’y a aucune mention des langues anciennes dans tout le texte, si ce n’est au détour d’une phrase finale, au milieu de toutes les autres matières : il est étrange que nous n’y ayons pas notre place, contrairement, par exemple, aux langues régionales.

   Plus en détail, nous regrettons ainsi l’absence des langues anciennes dans le domaine 1, alors que nous nous retrouvons largement dans les objectifs annoncés tant pour la maîtrise de la langue française que pour ceux des langues étrangères et régionales. Un item intitulé « pratiquer et utiliser des langues anciennes » y aurait eu à notre avis sa place, avec un développement des apports propres à nos langues. Il faudrait tout au moins  montrer que celles-ci servent à l’acquisition d’autres parties du socle.

  Ainsi, presque toutes les matières sont utiles au domaine 4, mais qu’en est-il de nous ? Nous savons bien l’intérêt des LCA pour « l’observation et la compréhension du monde ». Ce mépris et cet oubli nous semblent extrêmement regrettables.

  On s’attendrait à trouver au moins une trace dans le domaine 5 puisqu’il vise entre autre à faire acquérir aux élèves « le sens de la continuité et de la rupture, de l’identité et de l’altérité » : il n’en est rien ! Français, langues régionales, histoire etc, certes… Mais ni latin ni grec.

  Il nous semble donc urgent que nous complétions en détail ce questionnaire, et que nous mentionnions dans tous les domaines, les champs de compétence qui sont touchés par nos enseignements, de rappeler leur utilité dans tous les éléments du socle où c’est le cas (et il y en a un grand nombre).

 Vous Souhaitant bon courage,

 Valete omnes !

Le Bureau de l’ARELABOR.

Prochains séminaires d’étude d’Ausonius

AZOULAY

SÉMINAIRE DU JEUDI 6 NOVEMBRE 2014 – 18H Salle Pierre Paris à 18h – Maison de l’Archéologie – Université Bordeaux Montaigne

Hartmut G. ZICHE, Senior Researche Associate, Department of Greek and Latin Studies, University of Johannesburg – Chercheur associé AIHP-GEODE EA
929, Université des Antilles et de la Guyane
L’invention du vandalisme, Victor de Vita et la construction d’une narrative vandale.

Malgré le fait que les manuscrits appellent l’œuvre de Victor de Vita une historia, et malgré son utilisation comme source narrative pour les évènements en Afrique du Nord entre les années 430 et 480 par les historiens modernes, Victor n’écrit pas des res gestae dans le style classique des historiens de l’antiquité tardive. Son œuvre reflète en fait le caractère généralement hybride et innovant de son temps, mélangeant des genres littéraires établis comme l’histoire ecclésiastique avec les témoignages de martyrs ou encore les polémiques politiques.

Cette communication s’intéresse à la question comment Victor réussit à établir une narrative persistante des Vandales comme barbares archétypiques, guère mieux que les Huns et certainement plus malfaisants que d’autres bêtes noires de l’historiographie tardive comme par exemple les Visigoths. Nous allons démontrer que le succès de Victor pour détruire la réputation du royaume vandale réside en grande partie dans une approche originale qui impose une équation narrative entre Vandales et Ariens, opprimant des Romains, tous Chrétiens orthodoxes. Il s’agit d’une stratégie narrative efficace qui permet à Victor de se servir aussi bien des stéréotypes barbares établis, que des stéréotypes plus récents des hérétiques pour peindre un tableau particulièrement noir du peuple vandale.

AZOULAY

SÉMINAIRE DU JEUDI 13 NOVEMBRE 2014 – 18H

Salle Pierre Paris à 18h – Maison de l’Archéologie – Université Bordeaux Montaigne

Vincent AZOULAY, Professeur à l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée
La vie des statues : le cas Théogénès de Thasos. Une étude sur une statue extraordinaire tour à tour outragée et vénérée.

Cette intervention s’intéresse à la vie d’une statue tout à fait exceptionnelle – celle de Théogénès de Thasos, athlète victorieux aux concours olympiques au début du Ve siècle av. J.-C. Érigée sur l’Agora de Thasos du vivant de l’athlète, la statue connut en effet un destin fort mouvementé : jugée pour meurtre (après avoir écrasé un homme en chutant de son piédestal), condamnée à être jetée à la mer, repêchée miraculeusement, puis vénérée pendant plusieurs siècles, elle alimenta tout à la fois la ferveur et les sarcasmes des Grecs pour des raisons que je tenterais d’éclairer.

SCHULER

SÉMINAIRE DU JEUDI 20 NOVEMBRE 2014 – 18H

Salle Pierre Paris à 18h – Maison de l’Archéologie – Université Bordeaux Montaigne

Mohamed MEROUAK, Professeur en études arabes et islamiques à l’université de Cadix – Chercheur associé à l’UMR 5648, Lyon
Les usages de la langue berbère dans le Maghreb médiéval : histoire et philologie

Les notices relatives à la langue berbère au Maghreb médiéval sont à la fois rares et abondantes… Mais, pourquoi aborder le sujet de ce séminaire d’une telle façon ? Si nous utilisons deux adjectifs opposés c’est pour attirer l’attention sur le fait que les sources écrites en arabe sont pleines de données mais qu’il faut les rechercher tel un archéologue exhumant des objets de la terre. Il est vrai qu’elles sont réparties dans différents textes tels que ceux appartenant à la littérature généalogique, les sources ibadites, les œuvres hagiographiques, les écrits géographiques, les livres d’histoire, les textes juridiques, etc. Une fois réalisé le dépouillement le plus complet possible, le chercheur se rend compte qu’il peut avoir une formidable collection de détails sur les noms des tribus berbères, les noms de langue (s) en usage, les noms de régions liées à des variantes linguistiques du berbère, des anthroponymes, des phrases, des expressions, etc. En parallèle à la collecte de données, il ne faut pas oublier l’examen critique des sources qui dans leur immense majorité sont rédigées en arabe ainsi que leurs contextes culturels, religieux, sociaux, politiques ayant présidé à leur élaboration. Ces aspects seront abordés principalement dans une perspective historique (diachronique). L’intervention sera réparti de la manière suivante: 1) sources écrites pour l’étude de la langue berbère à l’époque pré-moderne; 2) bilan provisoire des recherches principale menées au cours des dernières années; 3) la recherche actuelle; 4) exemples de thèmes de recherche en cours.

Journée d’études « Anciennes polychromies et nouvelles technologies » – 17/10 Archéopôle d’Aquitaine

L’étude de la polychromie dans les domaines de la sculpture et de l’architecture fait actuellement l’objet d’un regain d’intérêt. Dans le même temps, les modèles tridimensionnels offrent de nouveaux outils de représentation des traces et de restitution des surfaces colorées. Un état de la question et une présentation des perspectives de recherche seront proposés au cours de cette journée, organisée à l’occasion du lancement du projet Retro color 3D.

Programme journée d’études du 17 octobre

Programme
9:30 J. des Courtils, introduction.
R. Vergnieux, introduction.
10 :00 Ph. Jockey « Le Trésor des Marseillais ou l’éclat de Marseille à Delphes vers 500 av. J.-C. : Etapes, techniques et enjeux d’une anastylose virtuelle. »
10h30 Ch. Piccinini « Réactions et réflexions modernes sur la couleur dans la sculpture médiévale. »
11:00 Ch. Gensbeitel « Les couleurs dans l’architecture et la sculpture romane, une dialectique complexe. »
11:30 M. Schlicht « La polychromie du Portail royal de la cathédrale de Bordeaux (vers 1250). »
12:00 Déjeuner
14h00 J.-Fr. Bernard Introduction.
14h30 G. Ragot « La « couleur spatiale » dans l’architecture moderne européenne des années vingt.»
15:00 Fr. Daniel, L. Espinasse, P. Mora Présentation de quelques travaux récents Archéovision/Archéotransfert ; Projection du film consacré à la restauration de Notre Dame de Grâce (Musée des Augustins).
15:30 P. Reuter (Labri) Présentation du prototype « revealing flashlight » .
16:00 J. des Courtils Conclusions.